Catégorie : Années 1960

03 novembre 1960 : mort à Genève de Félix Roland Moumié

Félix Roland Moumié est sans conteste, l’une des grandes de l’histoire du Cameroun. « Figure mythique du nationalisme camerounais » comme le souligne le journaliste Georges Dougueli, ce médecin de formation, s’illustrera notamment à travers ses

15 octobre 1960 : Félix-Roland Moumié est empoisonné au thallium dans un hôtel à Genève

Cet empoisonnement marquait ainsi le début de la fin de cette icône de la lutte pour l’indépendance du Cameroun. Comme le relate l’historien Claude Ribbe :

05 octobre 1965 : les forces armées néocoloniales attaquent des villages

Soupçonnés d’abriter une forte concentration de maquisards, il s’agirait des villages Nguilili I, Ngoko et Epaka (situés dans les régions actuelles du sud et de l’est Cameroun) où les populations auraient entièrement et avec un certain enthousiasme, adhéré à l’UPC en créant des Comités… Continue Reading « 05 octobre 1965 : les forces armées néocoloniales attaquent des villages »

1er Octobre 1961 : naissance de la République fédérale du Cameroun

C’était suite à la réunification du Cameroun français et du Cameroun britannique (encore appelé Southern Cameroon), sous la Présidence d’Ahmadou Ahidjo. Une réunification qui intervenait suite à

20 septembre 1960 : le Cameroun devient officiellement membre de l’ONU

Cette adhésion avait été possible suite à une recommandation du Conseil de sécurité des Nations Unies, la Résolution 133 (1960) du 26 janvier 1960, qui stipulait clairement

03 septembre 1961 : création de l’Ecole Normale Supérieure du Cameroun

Il s’agit en fait de celle qui est communément appelée aujourd’hui ENS de Yaoundé. C’est la toute première ENS du Cameroun. Elle fut crée par le décret n° 61/186 du 03 septembre 1961 et est

21 juillet 1961 : Ernest Ouandié revient clandestinement au Cameroun après plusieurs années d’exil

Contraint à l’exil suite aux évènements sanglants que connaitra le Cameroun au mois de Mai 1955, Ernest Ouandié revient ce jour-là au Cameroun, après plus de six (06) années d’exil forcé à travers plusieurs pays d’Afrique. Des sources affirment qu’il retourne ainsi au Cameroun… Continue Reading « 21 juillet 1961 : Ernest Ouandié revient clandestinement au Cameroun après plusieurs années d’exil »

16 juillet 1961 : ouverture de la Conférence de Foumban

Une conférence historique à plus d’un titre, notamment de par son objet qui, selon certaines sources était de

11 juillet 1962 : André Marie Mbida, Marcel Bebey Eyidi, Théodore Mayi Matip et René Guy Charles Okala écopent de trois ans de prison

C’était à l’issue de ce que certaines sources nomment « Le procès fondateur du régime autoritaire ». En effet, ces trois nationalistes furent :

29 juin 1962 : André Marie Mbida devient le tout premier prisonnier politique de l’Histoire du Cameroun indépendant

Celui qui fut Premier Ministre du Cameroun du 12 mai 1957 au 16 février 1958 payait ainsi ses positions jugées assez radicales par une certaine classe politique. On lui reproche notamment d’avoir fustigé